FERME AGRICOLE INTEGREE KONDO

  • Objectif 7 915 600 FCFA
    SOIT 12067 €
  • Vous avez 51 jours
    pour investir sur ce projet
  • Porteur Du Projet:
    Oumar SOW
  • Progression:
    2%
image

Résumé

KONDO Agribusiness, une entreprise dans le domaine de l'horticulture maraichere et de l'élévage.

A PROPOS DE CE PROJET

M. SOW Oumar est un jeune entrepreneur, passionné de l’agriculture et ayant compris très tôt que de nos jours l’entreprenariat est un modèle de croissance incontournable si on veut développer l’économie de son pays.

De statut salarié à l’entrepreneur, M. SOW ambitionne de faire de son entreprise une ferme agricole moderne intégrée après avoir eu plusieurs années d’expériences dans ce domaine.

image

ACTIVITES

MARAICHAGE:


En possession d’un terrain de 14 hectares et de l’acces à l’eau du fleuve, KONDO Agribusiness s’intéresse plus à la culture des produits les plus utilisés sur le marché mauritanien et sénégalais comme:

  • Le piment (capacité de 15 T/ha)

  • Le gombo (capacité de 7 T/ha)

  • La courge (capacité de 15 T/ha)

ELEVAGE OVIN ET AVICOLE:


KONDO Agribusiness ambitionne d’exploiter l’année prochaine le terrain et de profiter des opportunités que lui offrent ce marché comme:

  • La vente de volailles et des œufs

  • La vente de moutons

image image image

LES OBJECTIFS

L’ objectif à court terme est de faire de l’horticulture maraichère des produits comme le piment, le gombo et la courge afin de pouvoir les commercialiser sur des marchés porteurs probablement le Sénégal

L’objectif à long terme est de faire de l’élevage avicole, ovin et de créer une usine d’alimentation de bétails pour les commercialiser.

PERSPECTIVES ET CROISSANCE DU MARCHE :

En 2019, la croissance connaîtra un rebond grâce à l’ensemble des secteurs d’activité.

Le secteur primaire, l’agriculture (30 % du PIB) et surtout la pêche (40 % des exportations), drainera la croissance.

Les services (40 % du PIB) contribueront aussi à la croissance au travers d’un regain de l’activité touristique dans la zone de l’Adrar, qui dépend toutefois de la capacité du gouvernement à garantir la sécurité.

Les autres secteurs, dont la construction, seront portés par l’investissement public, bénéficiant des aides internationales, en particulier celles de la Banque Mondiale (fournissant 500 millions USD pour la période 2018/23).

POINTS FORTS ET POINTS FAIBLES

LES POINTS FORTS

  • Soutien des bailleurs de fonds et des organisations internationales

  • Richesses agriculturales, minérales et halieutiques

  • Perspectives énergétiques (gaz, énergies renouvelables)

LES POINTS FAIBLES

  • Instabilité politique et sécuritaire persistante

  • Économie peu diversifiée, vulnérable aux fluctuations des cours des matières premières

  • Croissance peu inclusive et taux de chômage élevé, notamment chez les jeunes
  • Économie formelle restreinte

ETUDE FINANCIERE


HYPOTHESE DE BASE

Investissement Montant Pourcentage
Cout de production 5 696 000 FCFA 79%
Personnel 1 500 000 FCFA 21%
Total 7 196 000 FCFA 100%

DONNEES FINANCIERES

Montant du financement : 7 915 600 FCFA SOIT 12 067 €


Année Chiffre d'affaire Taux Royalties
Année 1 15 000 000 FCFA ou 22 867 €
Année 2 16 500 000 FCFA ou 25 154 € 15%
Année 3 18 150 000 FCFA ou 27 669 € 15%
Année 4 19 965 000 FCFA ou 30 436 € 15%
Année 5 21 961 500 FCFA ou 33 480 € 15%

Ticket d’entrée :investissement en royalties, à partir 50€ (32 795 FCFA)

Durée de l’investissement :5 ans

Taux de royalties : 15%

Rendement visée : (risque de perte partielle de l’investissement, gain maximum : x 3)